11- La disquette, le CD-ROM et le DVD-ROM
 Planète Stockus

a : La disquette

La disquette est un mini-disque capable de stocker environ 570 pages de texte. On peut y enregistrer, effacer et enregistrer de nouvelles informations, comme sur une cassette audio ou vidéo. La disquette est " lue " par le " lecteur de disquette ".

Un peu d'Histoire :

Les premières disquettes mesuraient 5,25 pouces (13,3 cm), leur capacité était de 160 Ko (Kilo octets = milliers d'octets) en simple face et 320 Ko en double face.
Il a fallu plusieurs années pour voir apparaître les disquettes à "haute densité ", d'une capacité de 1,2 Mo( Méga octets = millions d'octets).
Puis sont arrivées les disquettes que tu connais : les 3,5 pouces (8,9 cm) dont la capacité était au départ de 720 Ko pour passer finalement à 1,44 Mo. Ces dernières sont appelées disquettes "standard ", car elles peuvent être lues par tous les ordinateurs actuels.

A quoi ça sert ? :

Les disquettes servent à l'archivage et à l'échange de données et de programmes.

Lorsque tu écris une histoire sur ton traitement de texte, si tu fais un dessin sur un logiciel de type PAINT, tu enregistres tes documents sur la disquette. Tu peux ainsi garder une trace de tes productions, et même les lire sur un autre ordinateur.
Tous les ordinateurs possèdent un lecteur de disquettes.

 

 
Web www.valordi.com

c : Le DVD

Son vrai nom est Digital Versatile Disc et Digital Video Disc ( pour les films).
Il est de même taille que le CD-ROM, mais sa capacité de stockage est 25 fois supérieure, soit 17 Go d'informations (17 milliards !). Il est lu par un "lecteur de DVD-ROM ".

On peut y mettre notamment des documents vidéo, qui utilisent toujours beaucoup de mémoire. Le lecteur de DVD remplacera peu à peu le magnétoscope.

Les lecteurs de DVD peuvent lire des CD-ROM et des CD Audio, mais l'inverse n'est pas possible.

Le secret du DVD :On utilise un LASER BLEU pour lire les informations, différent du LASER ROUGE des CD-ROM. Ce laser bleu est beaucoup plus fin et creuse donc des trous encore plus petits sur le disque. Plus les trous sont petits, plus on peut placer de points (octets) à la surface du DVD.

b : Le Compact Disc

¨ Le CD-ROM est un disque argenté qui peut contenir 250 000 pages d'informations dans tous les domaines. C'est la base des bibliothèques du futur. Cette petite galette peut contenir une encyclopédie équivalente à plusieurs gros dictionnaires (dont beaucoup plus de place !). Il se lit sur un " lecteur de CD-ROM ".

¨ Le CD-R est un CD enregistrable. Son nom exact est CD-Recordable. On le distingue du CD-ROM à sa couleur dorée sur le dessus et verte dessous. C'est le côté vert que tu peux toi-même graver à l'aide d'un appareil appelé " graveur de CD ".
¨ Le CD-RW est un CD réinscriptible. Son nom exact est CD-Rewritable. Comme les CD-R, les CD-RW disposent d'une couche d'enregistrement, mais celle-ci peut être modifiée par un faisceau laser. Pour réenregistrer un CD-RW, on efface les premières informations en lui faisant subir un réchauffement spécial par laser, la surface modifiée revient à son état initial.


Comment ça marche ?

Les 0 et les 1 des données binaires (voir chapitre 8 : le code ASCII) sont stockées comme autant de minuscules trous à la surface d'un disque d'argent à l'intérieur du CD.
Lorsque tu demandes à ton lecteur de lire le CD, le capteur du disque se sert d'un faisceau laser rouge pour détecter la présence de ces petits trous, puis il restitue l'information.
L'inconvénient est que l'on ne peut pas changer les informations stockées sur un CD-ROM, à cause de ces fameux petits trous. Une fois qu'un trou est creusé, (chauffé par le laser d'écriture) il est impossible de le reboucher !

 Le CD-ROM peut stocker jusqu'à 650 Mo de données, soit l'équivalent de 450 disquettes!

 

 

CD - © copyright 2001-2006